Passionné de Windsurf ouvre son cœur aux surfeurs du net

Bonjour à tous les riders qui me suivent, donc moi c’est Derrick Boichet et je suis un windsurfer semi-professionnel ascendant freerider.
Cela fait maintenant quelques temps que je pense à créer un blog dédié à ma passion de toujours, le Windsurfing. Depuis mon plus jeune âge (bien que je ne sois pas encore si vieux que ça) je parcourais le monde avec mon grand-frère à la recherche des meilleurs spots. A l’époque notre matos n’était pas du même acabit que ce que l’on peut trouver aujourd’hui,  preuve en est, tout le monde faisait de la planche à voile et non du Windsurf à la cool.
Je me souviens simplement d’une marque d’aileron pour wind des années 2010-2011 que tout le monde voulait et dont un modèle m’a été offert par Antoine Albeau en personne, Deboichet Custom. Vous l’aurez compris, c’est bien de là que ce blog tire son nom, en l’honneur de la première marque qui m’a marquée lors de mes plus belles années de Wind.

Le Windsurfing, une passion cheveux aux vents

C’est à l’âge de 8 ans que j’ai découvert les sports de glisses en débutant par un Bodyboard juste avant de passer à la traditionnelle planche de surf en mousse pour les enfants. Mais déjà à cette époque-là, la planche à voile n’était pas très loin.
C’est à l’âge de 14 ans (un peu plus casse coup probablement) que je me suis essayé à cette discipline sur une planche à voile pour débutant. Bon, à dire vrai je n’avais pas tout le matériel nécessaire et je me vautrais plus qu’autre chose et cela malgré mon passif de surfeur. Néanmoins j’ai souvenir que je m’éclatait pas mal, les filles me regardaient au loin (il faut dire que j’avais une voile de windsurf rose et jaune fluo) et mes slaloms commençaient à ressembler à quelque chose.
planche-aileron
L'aileron pour Windsurf Deboichet Custom, toute une histoire...
Ce n’est que quelques années plus tard que je me suis réellement intéressé à la discipline et que j’ai commencé à choisir le matos adéquat. Première planche et voile de Freeride dans le Van de mon cousin à faire le tour de la côte ouest française pour trouver le spot parfait. Et c’est lors d’un Week-End que le grand Antoine Albeau est venu me parler et me donner des conseils de glisse. Elément secondaire pour moi, c’est lui le premier à m’avoir inculqué l’importance d’un aileron pour vague, freeride ou slalom. Et c’est ce même jour qu’il m’offra mon premier aileron Deboichet Custom. Et depuis, je m’obstine à avoir le meilleur matos possible en fonction des éléments…

La planche de Windsurf, le choix déterminant

Au fil des années j’au du essayer environ 120 planches de windsurf différentes. J’ai eu des planches Fanatic, JP, RRD, Goya et quelques Duo Boards (j’en oublie surement la moitié). C’est grâce à toutes ces planches que j’ai réellement compris l’importance et les différences qu’il peut y avoir dans l’univers du matos de windsurf. Il existe  5 différentes caractéristiques à mes yeux pour le choix d’une planche qui déchire :

planche-a-voile
L'importance d'avoir une planche de Wind adapté à votre style et aux éléments naturels.
Attention, cela ne tient qu’à moi. Mais mon expérience me fait dire que ces éléments sont des plus importants pour avoir une planche de windsurf de compétition et s’éclater comme jamais que ce soit en Freeride ou en slalom.

Le gréement de Windsurf, choisir l’assemblage parfait

Mon parcours me fait dire que les gréements c’est un peu comme Apple, pour l’un comme pour l’autre tout a été pensé et conçu pour avoir la meilleure ergonomie et performance. Je sais que beaucoup de Windsurfer adorent monter leur propre gréement, mais j’ai pu remarquer au fil du temps que les éléments d’une même marquent match logiquement mieux entre eux que l’assemblage de plusieurs. Il y a moins de confusions, de produits high-tech incompréhensible et beaucoup plus de plaisir, surtout pour ceux ne voulant pas trop s’encombrer. Alors, comment choisir son gréement pour Windsurf ? Il faut se fier à 3 points capitaux :

La voile et les autres éléments du parfait petit Windsurfer

Créer son Windsurf de toute pièce est aujourd’hui encore la norme dans le monde de la glisse. Logique, ainsi on aura un Wind sur-mesure. Dans ma vie j’ai dû monter une trentaine de kit entièrement personnalisé et très souvent multimarques. Après avoir vu les planches et ce qui s’y rattache (Nose, tail, footstraps, aileron et dérive) je vais partager avec vous les autres éléments indispensables à un Windsurf digne de ce nom :

windsurf

Un Wind conçu par et pour son propriétaire fera toute la différence dans les moments importants.
C’est à peu près tout ce qui ressort de mon expérience de Windsurfer. J’espère que ces conseils pourront servir aussi bien aux débutants qu’aux pratiquants les plus expérimentés. N’oublions jamais qu’après le style, le matos vient en seconde position des critères les plus importants pour surfer sur l’eau avec le vent. Il ne faut pas se contenter d’un matos d’école de planche à voile, surtout si on pratique régulièrement, la différence entre bon matos et matos moyen est telle la différence entre une Porsche et une Opel. Il faut aussi se soucier d’être en possession d’accessoires pour windsurf de qualité (comme le bout, vis à aileron, clip de wishbone…) afin de ne pas être pris au dépourvu quand la Bise fût venu.
En bref, prend du bon matos et qui dit bon matos dit matériel adapté à ton style, tes préférences, ta discipline et aux éléments naturels. Certaines marques ont un meilleur gage de qualité comme Exocet, Northsails ou encore NeilPryde mais il existe du matériel de Windsurf en promo (collection plus ancienne) sur différents sites ou boutiques qui sera plus abordable avec une qualité identique. J’espère que ce petit guide du parfait windsurfeur basé sur ma modeste expérience vous a renseigné ou du moins qu’il vous a donné envie de vous éclater.
Vive le Wind, vive le Surf, vive le Windsurf.